jesus-mon-sauveur


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La persévérance.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La persévérance.   Dim 8 Aoû - 16:26

--------------------------------------------------------------------------------

La persévérance.
"Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain et dans les prières. Actes 2 / 42"
Telles se trouvent résumées, dans ces quelques courtes phrases, les vérités fondamentales sur lesquelles était basée l'organisation de l'Eglise Primitive.

- Ils persévéraient : La persévérance est l'un des secrets de la vie victorieuse pour l'enfant de Dieu. C'est une grande lacune qui peut se produire dans la vie spirituelle, lorsque l'esprit de suite, la ténacité, la persévérance font défaut. Et, une vie chrétienne faite de « lacunes » est très vulnérable ! En un mot, la foi, la fidélité et la prière sans persévérance constituent une excellente chaîne dont quelques chaînons sont brisés ! C'est ce manque de persévérance dans la vigilance qui explique certains témoignages rendus dans un style aussi simple que clair : « J'avais une vie de hauts et de bas ! »...

Le terme exprimant la pensée de la "persévérance", dans l'original, se trouve en étroite relation avec la Première Pentecôte et, naturellement, avec toutes celles qui étaient appelées à lui succéder au travers des siècles. "Tous, d'un commun accord, persévéraient dans la prière. Actes 1 / 14". La persévérance née de la patience est l'un des facteurs indispensables pour obtenir la victoire dans tous les domaines.

Une seconde leçon à tirer de ce passage est, comme la remarque en a été faite plus haut, que la persévérance dans la fidélité aux Principes et Doctrines est, aussi, une condition indispensable de la pureté de la foi, de l'accroissement et de la bonne direction de l'Assemblée du Seigneur. En conséquence, il y a danger à mettre en oubli les Vérités professées par les apôtres, ce qui risquerait de nous jeter dans l'erreur, si ce n'est dans l'hérésie.

Une troisième constatation au sujet de la persévérance se rattache à la délimitation des différentes charges dans l'Eglise : "Pour nous, nous continuerons à nous appliquer à la prière et au ministère de la Parole. Actes 6 / 4", dirent les apôtres en se déchargeant sur d'autres frères des soucis matériels de l'Eglise naissante. Nous avons là le résumé du travail et de la responsabilité qui échoit aux Serviteurs de Dieu, quant aux diacres ils portent d'autres responsabilités dans un autre genre de « Service ».

En tout ceci la persévérance est présentée comme étant l'une des conditions de la victoire dans la vie chrétienne et toutes ses activités.

Revenons, maintenant, à notre texte lui-même après avoir fait une application de la persévérance dans différents domaines des expériences spirituelles et dans différents Services de l'Assemblée.

- Ils persévéraient dans l'enseignement : Si certaines prédications s'adressent aux incroyants, l'enseignement biblique, proprement dit, semble destiné uniquement aux chrétiens sincères. Il apparaît que Jésus n'enseignait « que » dans les synagogues. "Jésus parcourait toute la Galilée, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple. Matthieu 4 / 23" et "Mathieu 9 / 35", parce que seuls ceux qui étaient déjà initiés à la Parole de Dieu étaient, par là même, accessibles à un enseignement, dans ce domaine.

L'édification encourage, mais l'enseignement affermit. Il s'agit là de dogmes et de doctrines qui sont la base de la vérité pour l'affermissement de l'Eglise de Christ. C'est, en effet, l'enseignement biblique qui doit présider aux principes et méthodes employés dans l'établissement d'une église locale. Une église qui n'est pas strictement scripturaire risque de perdre sa valeur et son sens d'église. Souvenons-nous de la déclaration de l'apôtre Paul : "Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ Lui-Même étant la pierre angulaire Ephésiens 2 / 20", et "Personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir, Jésus-Christ. 1 Corinthiens 3 / 11". Il semble nécessaire que le chrétien, après avoir fait l'expérience de la conversion, avoir acquis la conviction de son salut par le Saint-Esprit dans son Sauveur personnel, possède un minimum de connaissance biblique afin d'être en mesure de rendre compte avec douceur et respect de l'espérance qui est en lui. "Mais sanctifiez dans vos coeurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l’espérance qui est en vous. 1 Pierre 3 / 15".

Nous sommes donc invités à persévérer dans la connaissance spirituelle des glorieuses vérités que Dieu présente à notre foi dans Sa Parole.

- Ils persévéraient, aussi, dans la communion fraternelle. Cette expression se retrouve une bonne douzaine de fois dans le Livre des Actes des Apôtres. Particulièrement dans le chapitre 4, verset 32, il est dit que : "La multitude de ceux qui avaient cru n’était qu’un coeur et qu’une âme. Actes 4 / 32". Belle union spirituelle dans les liens du Saint-Esprit. Ils inaugurèrent même la communauté des biens, magnifique élan, digne d'éloge, qui n'eut pas, pour ainsi dire, de lendemain car il ne s'agissait là que de l'enthousiasme humain et ne répondait pas au plan de Dieu à l'égard de l'Eglise. L'un des huit chaînons se trouve être l'amour fraternel (Philadelphia) qui découle de l'amour (la charité), lequel est répandu dans le coeur par le Saint-Esprit. "Faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la science, à la science la tempérance, à la tempérance la patience, à la patience la piété, à la piété l’amour fraternel, à l’amour fraternel la charité. 2 Pierre 1 / 5 à 7" et "Or, l’espérance ne trompe point, parce que l’amour de Dieu est répandu dans nos coeurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné. Romains 5 / 5".

Si nous sommes des chrétiens authentiques, il nous sera naturellement aisé de témoigner un amour pratique et sincère à nos frères et sœurs en la foi. Ce ne sera pas notre oeuvre, mais celle de Dieu en nous et par nous. S'il n'en est pas ainsi, il y aura une grande lacune à combler dans notre vie chrétienne. Une précieuse bénédiction est dépendante de la manifestation de l'amour fraternel entre chrétiens. Il y a bonheur à le manifester et joie à en être l'objet.

- Ils persévéraient dans la fraction du pain : c'est-à-dire dans la célébration du Repas du Seigneur, appelée communion ou sainte-cène. Que le Seigneur nous garde de mépriser l'une quelconque de ses Instructions. Ils pratiquaient le baptême des croyants "Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés; et, en ce jour-là, le nombre des disciples s’augmenta d’environ trois mille âmes. Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières. Actes 2 / 41 - 42" Faire fi des symboles laissés par le Seigneur et choisir dans Ses ordres ce qui nous convient ou non, c'est, tout simplement, agir avec une légèreté inconcevable à Son égard !

J'ai déjà fait maintes fois remarquer que l'un des traits caractéristiques de la nature humaine est la légèreté et la superficialité et ces lacunes risquent de subsister dans la vie chrétienne.

Ne considérons pas à la légère ce qui est réellement solennel, mais honorons le Seigneur par une prompte et entière obéissance à Ses Instructions, même si notre petite appréciation estime qu'ils sont... d'ordre secondaire. Ne faisons pas fi des symboles qui sont les emblèmes visibles de la foi invisible. Nous aurons, un jour, à rendre compte à Dieu de nos inconséquences et nous en subirons (hélas !) les conséquences !

- Ils persévéraient dans les prières : Si l'argent, a-t-on prétendu, est le « nerf de la guerre », la prière est la base de la vie du chrétien et, en conséquence, de l'Eglise entière. La prière personnelle est, certes, indispensable, mais les prières en commun sont d'une grande utilité. La présence du Seigneur est spécialement accordée à ceux qui se réunissent en Son Nom. Jésus a délaré : "Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux. Matthieu 18 / 20". La prière était accompagnée d'une manifestation de la puissance divine dans les réunions de ces premiers chrétiens. "Quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla, ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance.. Actes 4 / 31" Que le Seigneur nous accorde de semblables réunions de prière !

Qu'il s'agisse de l'intercession, de l'action de grâces ou de l'adoration, persévérons dans l'exercice de la prière. Souvenons-nous de la parabole de la veuve importune. "Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu’il faut toujours prier, et ne point se relâcher. Il dit: Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu et qui n’avait d’égard pour personne. Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire: Fais-moi justice de ma partie adverse. Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en lui-même: Quoique je ne craigne point Dieu et que je n’aie d’égard pour personne, néanmoins, parce que cette veuve m’importune, je lui ferai justice, afin qu’elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête. Le Seigneur ajouta: Entendez ce que dit le juge inique. Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard? Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre? Luc 18 / 1 à 8".

Si, d'une part, il s'agit d'un juge inique et, d'autre part, de la personne insignifiante d'une pauvre veuve, et que cette dernière obtienne justice, à combien plus forte raison Dieu ne fera-t-il pas justice à ceux qui crient à Lui avec persévérance.

En conséquence, que le Seigneur nous accorde d'être persévérants dans la fidélité aux symboles chrétiens laissés par le Seigneur en vue de notre obéissance, car la bénédiction divine est subordonnée à cette dernière.

Pierre Nicolle (Février 1955)

Que Dieu vous garde et vous bénisse.

study

Revenir en haut Aller en bas
 
La persévérance.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
jesus-mon-sauveur :: Prédication texte de divers pasteurs du monde entier-
Sauter vers: